Jump to Navigation

Ligne verte(appel sans frais):  +257 22 27 71 21

ARTICLES RÉCENTS

Ijambo ry’Umukuru w’Umurwi w’igihugu wigenga ujejwe agateka ka zina muntu (CNIDH), ku musi wahariwe kwerekana ukugene CNIDH ikora « Journée porte ouverte », Bujumbura, ku wa 13 Kigarama 2018

Banyakwubahwa bashingamateka ;

Banyakwubahwa bakenguzamateka ;

Banyakwubahwa mwaserukiye ubushikiranganji n’inzego zitandukanye z’igihugu cacu;

Banyakwubahwa mwaserukiye urwego rw’Ubutungane, Inyamiramabi hamwe n’Urwego nshingwantwaro;

Banyakwubahwa mwaserukiye amashirahamwe mpuzamakungu ;

Journée porte ouverte ! Journée porte ouverte ! Journée porte ouverte à la CNIDH !

A l’occasion de la Journée Internationale des Droits de l’Homme, célébrée le 10 décembre de chaque année, la CNIDH organise une journée porte ouverte, ce jeudi 13 décembre 2018, à son siège sis à Rohero, avenue Muyinga, N°2, en face de l’IPA. Citoyens, partenaires, société civile et responsables institutionnels, Voulez-vous des informations sur le rôle, la procédure de plainte devant la Commission, le fonctionnement et les réalisations de la CNIDH ? Ne ratez pas cette occasion exceptionnelle !!

La CNIDH sensibilise ses partenaires sur l’Examen Périodique Universel (EPU)

La Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme (CNIDH) vient de parachever en toute beauté un Projet de sensibilisation et de renforcement des capacités des acteurs dans le domaine des droits de l’homme.

Déclaration de Marrakesh

Expanding the civic space and promoting and protecting human rights defenders,

with a specific focus on women: The role of national human rights institutions”

1. The 13th International Conference of the Global Alliance of National Human Rights Institutions took place in Marrakech, Morocco, from 10 to 12 October 2018. It was co-hosted, under the High Patronage of His Majesty King Mohammed VI, by the Global Alliance of National Human Rights Institutions (GANHRI) and the National Human Rights Council of Morocco (CNDH), in cooperation with the Office of the United Nations High Commissioner for Human Rights (OHCHR). The theme of the Conference was “Expanding the civic space and promoting and protecting Human Rights Defenders, with a specific focus on women: The role of National Human Rights Institutions”.

Déclaration de la CNIDH suite au rapport de la Commission d’enquête sur le Burundi

Suite à la publication, le 5 septembre 2018 à Genève, du Rapport A/HCR/39/63 de la Commission d’enquête sur le Burundi,  la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme (CNIDH) porte à l’attention  de l’opinion nationale et internationale les observations suivantes.

La CNIDH note toujours que la Commission d’enquête n’a pas effectué des enquêtes de terrain afin de vérifier d’elle-même et se rendre à l’évidence des violations graves et atteintes alléguées. Les 900 témoignages avancés par la Commission d’enquête ne sont ni identifiés ni localisés géographiquement, ce qui suscite des interrogations sur la véracité des informations et la crédibilité des sources. 

Point de presse du 13 août 2018 : Mot liminaire

La Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme (CNIDH) note avec satisfaction le climat politique, sécuritaire et des droits de l’homme prévalant dans le pays. La Commission félicite les responsables politiques pour s’être entendus sur une feuille de route consensuelle pour les élections de 2020, lors de l’atelier de Kayanza du 3 août 2018.

Déclaration de la CNIDH sur le massacre de Ruhagarika

La Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme (CNIDH) condamne sans réserve le massacre de 26 personnes, dont 5 femmes et 12 enfants, perpétré dans la nuit de ce 11 mai 2018 à Ruhagarika, en Commune Buganda, Province Cibitoke. Les enquêtes préliminaires indiquent que ce crime odieux et lâche a été commis par un groupe d’individus armés venu de la République Démocratique du Congo (RDC) et qui y serait retourné juste après le forfait.

Déclaration de la CNIDH à la veille de la campagne pour le Référendum Constitutionnel du 17 mai 2018

1. La Commission Nationale Indépendante des Droits de l'Homme (CNIDH) condamne fermement les propos scandaleux et irresponsables tenus au mois d'avril 2018 à Migera, Commune Kabezi, Province de Bujumbura, par un politicien déclarant son intention de recourir à la violence dans le traitement des adversaires politiques.

Subscribe to CNIDH RSS


Toutes nos publications

Main menu 2

by Dr. Radut