Jump to Navigation

Ligne verte(appel sans frais):  +257 22 27 71 21

ARTICLES RÉCENTS

Déclaration de la CNIDH du 11 septembre 2017 suite au rapport de la Commission d’enquête sur le Burundi

Suite à la publication, le 4 septembre 2017, du Rapport A/HRC/36/54 de la Commission d’enquête sur le Burundi, créée par la Résolution 33/24 du Conseil des Droits de l’Homme du 30 septembre 2016, la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme (CNIDH) voudrait porter à l’attention de l’opinion nationale et internationale les observations suivantes.

La CNIDH note que la Commission d’enquête reconnaît qu’elle n’a pas pu accéder au territoire Burundais en vue d’effectuer des enquêtes de terrain ni approfondir ses enquêtes et couvrir l’ensemble des violations et atteintes alléguées.

Déclaration de la CNIDH sur la situation des droits de l’homme du 28 juillet 2017

La Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme (CNIDH) note avec satisfaction une nette amélioration de la situation sécuritaire et des droits de l’homme dans tout le pays.

La CNIDH se réjouit du retour progressif et volontaire des réfugiés burundais, y compris des responsables politiques. La CNIDH note avec intérêt les informations faisant état de plus de 43 000 réfugiés burundais ayant déjà formulé des demandes de rapatriement volontaire.

Déclaration du Président de la CNIDH, Jean-Baptiste Baribonekeza, au Conseil des Droits de l’Homme, à Genève, 14 juin 2017

Excellence Monsieur  le Président du Conseil,

Excellence Monsieur le Représentant du Gouvernement de la République du Burundi,

Excellences Mesdames et Messieurs,

La  CNIDH voudrait exprimer encore devant l’éminent Conseil que des améliorations significatives s’observent au niveau de la situation sécuritaire au Burundi, en dépit d’un certain nombre d’incidents sécuritaires relevés ici et là dans le pays. Des cas d’attaques, de meurtres et d’enlèvements à des fins de rançonnage, de vol ou autres fins privées ont été relevés au cours des derniers mois, surtout au niveau de la frontière ouest, mais également dans certaines autres localités du pays. 

Discours de S.E.Mr Gaston Sindimwo, Premier Vice-Président de la République du Burundi lors du Lancement Officiel du Plan Stratégique 2016-2020 de la CNIDH

Excellences, Mesdames, Messieurs,

Nous sommes très heureux de procéder aujourd’hui au lancement officiel du Plan Stratégique 2016-2020 de la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme (CNIDH), une institution phare dans l’agencement institutionnel de notre pays, chargée de protéger et promouvoir les droits de l’homme, important pilier de la liberté, de la sécurité et du bien-être de la population.

Cette activité arrive au moment où la paix et la sécurité règnent sur tout le territoire national, ce qui favorise la jouissance effective des droits de l’homme dans notre pays.

 

Discours du Président de la CNIDH à l’occasion du Lancement officiel du Plan Stratégique de la CNIDH 2016-2020, le 25 avril 2017

Excellence Monsieur le Premier Vice-Président de la République ;

Honorables Parlementaires ;

Monsieur le Président de la Cour suprême ;

Excellences Mesdames, Messieurs les Ministres ;

Monsieur le Président de la Cour Constitutionnelle ;

Monsieur le Procureur Général de la République ;

Messieurs les Présidents des Commissions et des Institutions nationales sœurs ;

Monsieur le Maire de la ville de Bujumbura ;

Excellences Mesdames, Messieurs les Représentants du Corps Diplomatique et Consulaire accrédités au Burundi ;

Monsieur le Représentant du Système des Nations Unies au Burundi ;

Mesdames, Messieurs les Représentants des Agences du Système des Nations Unies au Burundi ;

Madame la Directrice Pays du PNUD au Burundi ;

Mesdames, Messieurs les représentants des organisations de la société civile ;

Mesdames, Messieurs les Commissaires  et chers collègues de la CNIDH ;

Distingués invités ;  

Excellences, Mesdames, Messieurs ;

En vos différents rangs et qualités ;

Allocution du Coordinateur Résident du Système des Nations Unies au Burundi à la Cérémonie de Lancement Officiel du Plan Stratégique 2016-2020 de la CNIDH

Excellence Monsieur  le Premier  Vice-président de  la  République du Burundi

Monsieur  le  Maire de la Ville de Bujumbura

Mesdames et Messieurs  les Ministres

Monsieur le Président de la CNIDH

Mesdames et Messieurs   les Ambassadeurs et membres du Corps diplomatique au Burundi

Chers  collègues  Chefs  d’Agences  des Nations Unies

Mesdames et Messieurs, en vos rangs, grades et qualités respectifs,  tout protocole dûment respecté

C’est un honneur et un plaisir pour moi de prendre la parole devant vous ce matin à l’occasion de la cérémonie  officielle de lancement du Plan stratégique de  la CNIDH pour période allant  de 2016 à 2020.

La création de l’Institution nationale des droits de l’homme du Burundi remonte à 2011 et  c’est selon nous, la matérialisation concrète de l’intérêt  que portent les pouvoirs publics burundais  au plus haut niveau, à la cause  sacrée des droits de l’homme et cela est fort  louable.

Discours de la représentante de l’Ambassadeur des Pays-Bas lors du Lancement du Plan Stratégique 2016-2020 de la CNIDH

Excellence Monsieur le Premier Vice-Président de la République,

Monsieur le Président de la CNIDH,

Honorables Parlementaires,

Madame et Monsieur les Ministres,

Mesdames, Messieurs les Commissaires Nationaux indépendant des DH,

Chers collègues membres du Corps diplomatique et consulaire,

Monsieur le Coordonateur  Résident du Système des Nations Unies

Mesdames, Messieurs les représentants des organisations internationales

C’est pour moi un honneur de prendre la parole devant vous, ce matin, en cette occasion où la CNIDH procède au lancement de son plan stratégique 2016-2020.

Pour nous, les Pays-Bas, les droits de l’homme sont sacrés pour notre pays, pour notre travail dans le domaine international. Et pour nous, le devoir de promouvoir les droits humains est un des piliers  clefs de nos relations avec nos partenaires. Donc, c’est primordial de voir que le Burundi prend au sérieux le travail de les promouvoir, de les protéger et les défendre, notamment à travers CNIDH.

Allocution du Maire de la ville de Bujumbura à l’occasion du Lancement du Plan Stratégique 2016-2020 de la CNIDH

Excellence Monsieur le Premier-Vice-Président de la République ;

Honorables Parlementaires

Mesdames, Messieurs les Ministres ;

Monsieur le Président de la Cour Suprême ;

Monsieur le Procureur Général de la République ;

Monsieur le Président de la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme au Burundi (CNIDH)

Messieurs les représentants du Corps Diplomatique et consulaire accrédités au Burundi  

Mesdames, Messieurs les représentants des Organisations internationales ;

Messieurs les Représentants de la Société Civile et des ONG locales ;

Mesdames, Messieurs les Commissaires et Cadres de la CNIDH ;

Distingués invités, Tous protocoles observés ;

En ce jour du lancement officiel du Plan Stratégique 2016-2020 de la Commission Nationale Indépendante des droits de l’homme(CNIDH), l’honneur nous échoit  de présenter, au nom de la Mairie de Bujumbura et de tous les citadins, nos sentiments de joie et de satisfaction pour accueillir un évènement aussi important, ainsi que vous Souhaiter la Bienvenue dans cet endroit.

Subscribe to CNIDH RSS


Toutes nos publications

Main menu 2

by Dr. Radut