Jump to Navigation

Ligne verte(appel sans frais):  +257 22 27 71 21

Allocution du Coordinateur Résident du Système des Nations Unies au Burundi à la Cérémonie de Lancement Officiel du Plan Stratégique 2016-2020 de la CNIDH

Excellence Monsieur  le Premier  Vice-président de  la  République du Burundi

Monsieur  le  Maire de la Ville de Bujumbura

Mesdames et Messieurs  les Ministres

Monsieur le Président de la CNIDH

Mesdames et Messieurs   les Ambassadeurs et membres du Corps diplomatique au Burundi

Chers  collègues  Chefs  d’Agences  des Nations Unies

Mesdames et Messieurs, en vos rangs, grades et qualités respectifs,  tout protocole dûment respecté

C’est un honneur et un plaisir pour moi de prendre la parole devant vous ce matin à l’occasion de la cérémonie  officielle de lancement du Plan stratégique de  la CNIDH pour période allant  de 2016 à 2020.

La création de l’Institution nationale des droits de l’homme du Burundi remonte à 2011 et  c’est selon nous, la matérialisation concrète de l’intérêt  que portent les pouvoirs publics burundais  au plus haut niveau, à la cause  sacrée des droits de l’homme et cela est fort  louable.

Ainsi, la CNIDH  est, depuis  plusieurs  années, opérationnelle aux côtés  d’autres  institutions de la  République ayant mandat  dans le domaine des droits de l’homme comme le Ministère en charge des droits de l’homme  et l’institution de l’Ombudsman. Ces institutions  se complétant et se renforçant mutuellement  dans la promotion  et la protection des droits de  l’homme  au Burundi  en synergie avec les organisations de la société civile et les autres acteurs.

Excellence Monsieur  le Premier  Vice-président de  la  République du Burundi

Mesdames,

Messieurs

Nous le voyons bien, la question des droits de l’homme est au cœur pour le développement du Burundi. En outre, le respect des droits de l’homme est le fondement de la paix durable et constitue naturellement une priorité pour les Nations Unies. Le système des Nations Unies est donc résolument engagé à soutenir des institutions démocratiques,  comme la CNIDH, qui œuvrent activement à la promotion et à la protection des droits de l’homme et au renforcement de l’Etat de droit dans ce beau pays.

En effet, les droits de l’homme figurent comme l’un des principaux piliers du Plan de Priorité pour la Consolidation de la paix pour le Burundi finance par le Fonds de Consolidation de la Paix de l’ONU qui a apporté un soutien technique et financier à la CNIDH lors de la mise en œuvre de son premier Plan Stratégique.

Notre accompagnement tend entre autres, à renforcer la confiance entre les citoyens et les institutions publiques burundaises. A cet effet, notre appui multiforme permet de consolider la mission de la Commission Vérité et  Réconciliation (CVR), de l’institution de l’Ombudsman, de la Commission Nationale Indépendante  des Droits de l’Homme et des organisations de la Société civile, ainsi que toute autre institution œuvrant dans ce secteur vital.

Excellence Monsieur  le Premier  Vice-président de  la  République du Burundi,

Mesdames,

Messieurs

Le Plan Stratégique de la CNIDH pour la période 2016 à2020 dont nous assistons ce jour au lancement officiel est un document de programme essentiel dont le, contenu permettra aux différents partenaires, y compris au sein des Nations Unies, de déterminer avec justesse et pertinence les domaines possibles de coopération sur les prochaines années comme nous l’avons fait dans le passé. Je voudrais par conséquent adresser mes vives félicitations au Président de la CNIDH pour le labeur abattu tout en réitérant notre disponibilité à accompagner la réalisation de ce Plan.

Les Nations Unies comptent sur l’engagement ferme des autorités burundaises à poursuivre la lutte contre la pauvreté, l’amélioration de la gouvernance pour le développement y la promotion des droits des Burundais, notamment la reprise effective et l’accélération des programmes de coopération initiés avec succès avec l’Office du Haut- commissaire aux Droits de l’Homme depuis bientôt plus de deux décennies. Ceci renforcera la confiance des partenaires internationaux au Burundi.

Par conséquent, nous attendons avec impatience de prendre connaissance des articulations du Plan stratégique de la CNIDH afin d’examiner les axes de l’UNDAF (Cadre de coopération des Nations Unies) qui peuvent être arrimés à ce Plan en vue d’une mise en œuvre qui génère plus d’impact sur terrain, y compris dans le domaine de la promotion et de la protection des droits de l’homme.

Excellence Monsieur le Premier  Vice-Président de la République du Burundi,

 

Mesdames et Messieurs.

Je ne saurais terminer mon propos sans réitérer avec force au Gouvernement du Burundi, toute l’appréciation du Système des Nations Unies pour la coopération exemplaire qui existe entre les Agences  et les institutions de la République. Une coopération que nous voulons renforcer davantage au profit des braves populations du Burundi, afin que s’y enracinent définitivement la paix et la  cohésion sociale sans lesquels tout développement durable est illusoire.

Une fois de plus, toutes mes félicitations à la CNIDH pour ce Plan Stratégique que tous nos vœux de succès accompagnent.

Je vous remercie de votre aimable attention. 



Toutes nos publications

Pages

Main menu 2

Dr. Radut Consulting