Jump to Navigation

Ligne verte(appel sans frais):  +257 22 27 71 21

Déclaration de la CNIDH du 4 novembre 2016

La Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme (CNIDH) est préoccupée par la détérioration des relations entre l’Etat du Burundi et le système onusien des droits de l’homme, en particulier le Haut Commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme (HCDH). Cette détérioration est marquée notamment par les désaccords sur certaines décisions des Nations Unies et notamment la Résolution 2303

du Conseil de Sécurité des Nations Unies autorisant le déploiement au Burundi d’un effectif important de policiers des Nations Unies, la Résolution du Conseil des Droits de l’Homme créant une commission d’enquête sur le Burundi, la déclaration persona non grata des trois experts de l’ONU suite au rapport largement controversé et contesté que ces derniers ont produit dans le cadre de l’Enquête Indépendante des Nations Unies sur le Burundi (EINUB), ainsi que la suspension de la collaboration avec l’Office du Haut Commissaire aux Droits de l’Homme au Burundi. 



Toutes nos publications

Pages

Main menu 2

Dr. Radut Consulting