Jump to Navigation

Ligne verte(appel sans frais):  +257 22 27 71 21

Déclaration de la CNIDH sur la recrudescence de la violence armée et son incidence sur la situation des droits de l’homme, 16 octobre 2015

 

La Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme (CNIDH) se déclare profondément préoccupée par la recrudescence de la violence armée au cours des deux dernières semaines, dans certains quartiers de Bujumbura.

Plusieurs actes de violence ont en effet été perpétrés ces derniers jours, occasionnant plusieurs pertes en vies humaines et d’autres atteintes graves aux droits de l’homme, et notamment le droit à la sécurité, à la liberté et à la vie privée.

La CNIDH est particulièrement consternée par l’incident du 3 octobre 2015 à Cibitoke et Mutakura, et l’incident du 13 octobre 2015 à Ngagara qui ont emporté la vie d’au moins neuf (9) personnes à Cibitoke et Mutakura, et dix (10) personnes à Ngagara, dont le journaliste Christophe Nkezabahizi de la RTNB

 

tué avec toute sa famille. Toutes ces personnes ont été tuées lors de ce qui apparaît comme les conséquences des affrontements entre les forces de l’ordre et des éléments armés dans lesdits quartiers.



Toutes nos publications

Pages

Main menu 2

Dr. Radut Consulting