Jump to Navigation

Ligne verte(appel sans frais):  +257 22 27 71 21

L’Ambassadrice des Etats Unis d’Amérique a rendu visite à la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’homme

La Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme a reçu, ce 19 février 2013, Madame Dawn M. Liberi, la nouvelle ambassadrice des Etats Unis d’Amérique au Burundi. Au cours de cette visite de courtoisie au siège de la CNIDH, l’ambassadrice Liberi a félicité la Commission pour son travail louable de protection et de promotion des droits de l’Homme au Burundi. Elle en a profité pour exprimer son encouragement à la Commission tout en réitérant...

 la détermination de l’ambassade des Etats Unis à appuyer la CNIDH.

Le Président de la CNIDH et son hôte ont également échangé sur certains défis majeurs du pays comme le retour au pays des dirigeants en exil, la mise en place des mécanismes de la justice transitionnelle avec un accent marqué sur la loi portant création et fonctionnement de la commission vérité et réconciliation dont le projet de loi se trouve déjà à l’Assemblée Nationale pour étude et adoption. Ils sont également revenu sur la précarité de la vie de la population surtout après l’incendie du marché central de Bujumbura et la gestion de l’après incendie. Ils n’ont pas manqué de parler des enjeux du processus électoral de 2015 au regard des retombées des élections de 2010.

Le président de la CNIDH, Frère Emmanuel NTAKARUTIMANA, a fait savoir à son hôte que le Burundi avance tout de même malgré les quelques défis qui subsistent sur le plan économique et politique. «N’eût été l’incendie du marché central de Bujumbura, le Burundi était en train d’évoluer vers un horizon prometteur », a-t-il expliqué.

Les années 2011 et 2012, a-t-il expliqué, la Commission avait centré son action sur les droits civils et politiques ; les crises de ces dernières semaines invitent à focaliser aussi l’attention sur les droits économiques, sociaux et culturels, la raison étant que la non satisfaction de tels droits porte en elle-même un potentiel de violence et peut être source de conflits.

Vous saurez que les Etats Unis d’Amérique entretiennent de bonnes relations avec le Burundi. Le quotidien burundais d’information « Le Renouveau » a publié, le 14 courant, que les Etats-Unis d’Amérique ont appuyé le Burundi à hauteur de 53 millions de dollars en 2012. Cet argent a permis, selon ce quotidien, de financer les projets de l’Etat du Burundi à savoir la lutte contre le VIH-sida et la malaria, la santé maternelle et infantile ainsi que les programmes de croissance économique, de sécurité alimentaire et de bonne gouvernance.

Signalons que le prédécesseur de notre hôte, l’ambassadrice Pamela Slutz, avait également rendu visite à la Commission à deux reprises. 



Toutes nos publications

Pages

Main menu 2

Dr. Radut Consulting