Jump to Navigation

Ligne verte(appel sans frais):  +257 22 27 71 21

La CNIDH condamne de nouveau et avec enérgie la violence

La CNIDH a appris avec consternation l'assassinat brutal et ignoble du Lieutenant Général Adolphe NHIMIRIMANA et des éléments de sa garde ce dimanche 02 août 2015 en commune urbaine de Kamenge. La CNIDH appelle les Burundais au calme, à la retenue, à l'unité et à la solidarité nationale particulièrement en ces moments de grande sensibilité politique. La CNIDH rappelle que toute revendication politique doit passer par le dialogue ouvert et sincère et non la violence. La CNIDH exhorte les autorités judiciaires à diligenter les enquêtes nécessaires afin d'arrêter et de traduire les auteurs de ces crimes en justice.

Les détails de cette déclaration de la CNIDH sont à lire dans le document en pièce jointe.



Toutes nos publications

Pages

Main menu 2

Dr. Radut Consulting