Jump to Navigation

Ligne verte(appel sans frais):  +257 22 27 71 21

La CNIDH implante son 3ème antenne régionale à Makamba

La Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme(CNIDH) dispose désormais de trois antennes régionales qui lui permettront d’être plus proche de la population. Après les antennes de Gitega et de Ngozi, c’était ce jeudi 17 octobre 2012 que la CNIDH, en partenariat avec le bureau des Nations Unies au Burundi(BNUB), a doté la province de Makamba d’une antenne régionale de la CNIDH qui va couvrir les provinces de Makamba, Cankuzo et Rutana. Cette antenne sera coordonnée par monsieur Damien NZEYIMANA qui promet

 d’ailleurs de travailler avec tout le monde pour que la région du Sud-est soit une référence 

 dans la situation des droits de l’homme au Burundi.

Parmi les défis auxquels il va faire face figurent les conflits fonciers entre les résidents et les rapatriés (surtout que plus de 37 mille réfugiés burundais, parmi lesquels plus de 11 mille réfugiés originaires de Makamba disent qu’ils sont cultivateurs, vont se rapatrier d’ici décembre 2012), les violences basées sur le genre, ainsi que le banditisme.

Dans cette séance de lancement officiel de l’antenne de la CNIDH à Makamba, il était également question de sensibiliser les cadres des provinces de Makamba, Rutana et Cankuzo sur l’approche partenariale de la Commission ainsi que ses missions et ses compétences.

Le secrétaire de la CNIDH a invité la population, en général, et tous les partenaires, en particulier, à œuvrer en faveur des droits de l’homme pour que le pays retrouve le sens du respect de la dignité humaine qu’il a perdue à cause de la guerre qui a trop duré au Burundi. « La crise qui a secoué le Burundi a provoqué une impunité généralisée, ce qui a sensiblement réduit la confiance de la population envers l’autorité », a expliqué Madame Claudine AMANIMANA tout en ajoutant que la Commission se fait le rêve de faire en ce que tous les burundais retrouvent la ligne de la loi.

Le gouverneur de la province de Makamba a quant à lui réitéré son engagement à collaborer avec le responsable de cette antenne et a invité ses pairs ainsi que toute la population à faire de même.

Signalons que cette activité a mobilisé des cadres issus des différents secteurs publics en l’occurrence la justice,  l’administration plus précisément le gouverneur de la province Makamba, les conseillers des gouverneurs, les administrateurs communaux  ou leurs conseillers, les représentants  de la société civile ainsi que les représentants des corps de défense et de sécurité. 



Toutes nos publications

Pages

Main menu 2

Dr. Radut Consulting