Jump to Navigation

Ligne verte(appel sans frais):  +257 22 27 71 21

Lancement officiel du projet « Promoting Human Rights and Rule of Law in Burundi »

La Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme(CNIDH) vient de lancer officiellement ce 17 avril 2015 le projet « Promoting Human Rights and Rule of Law in Burundi », Promouvoir les Droits de l’Homme et l’Etat de Droits au Burundi. Appuyé par le peuple américain à travers l’agence américaine de l’aide au développement(USAID), c’est un projet de 250 000 dollars américains qui repose sur six axes à savoir collecter des données bien documentées sur les cas de violation des Droits de l’Homme dans différentes provinces du pays aux fins d’éduquer les gens à la responsabilité et à la reddition des comptes, assurer l’assistance à des témoins et à des victimes des violations des Droits de l’Homme

 

sans laquelle leur témoignage ne saurait aider à lutter contre la culture de l’impunité, organiser des visites annoncées et des visites inopinées dans quelques lieux de détention, les lieux de privation de liberté étant parmi les lieux très propices aux violations des Droits de l’Hommeorganiser des campagnes de sensibilisation sur les missions et le fonctionnement de la CNIDH pour qu’il y ait une meilleure appropriation de la Commission par la population, produire un matériel de sensibilisation sur les missions et le fonctionnement de la CNIDH afin que la population sache quoi demander à la Commission et organiser des ateliers faisant un plaidoyer sur la mise en place de mécanismes de lutte contre le trafic humain, particulièrement le trafic des enfants.

Frère Emmanuel NTAKARUTIMANA, Président de la CNIDH,  a exprimé sa satisfaction de ce soutien par le peuple américain en souscrivant au rêve de la CNIDH d’asseoir un Etat de droit au Burundi.

Dawn Libery, Ambassadeur des Etats Unis d’Amérique au Burundi a réaffirmé l’engagement du Gouvernement Américain à soutenir la promotion et la protection des droits de l’homme surtout dans les moments de processus démocratique tels que la période électorale. Selon elle, cet appui permettra à la CNIDH notamment de renforcer sa capacité d’enquêter et de documenter les violations des droits de l’homme, élargir son rayonnement et accessibilité aux citoyens



Toutes nos publications

Pages

Main menu 2

Dr. Radut Consulting