Jump to Navigation

Ligne verte(appel sans frais):  +257 22 27 71 21

Mise en place d’un plan d’action de lutte contre la torture au Burundi

A l’issu d’un atelier consultatif sur les outils d’intégration et de mise en œuvre de la Convention des Nations Unies contre la Torture et les Peines ou Traitements Cruels, Inhumains ou Dégradants au Burundi organisé en date du 22 novembre 2013, les commissaires et le personnel de la CNIDH ont élaboré un plan d’action de lutte contre la torture au Burundi.


Les activités identifiées dans ce plan d’action rentrent dans la droite ligne de quatre obligations découlant de la Convention des Nations Unies contre la torture à savoir l’obligation de combattre l’impunité, l’obligation de prévenir la torture, l’obligation de fournir réparation aux victimes de la torture ainsi que l’obligation de faire rapport au Comité contre la Torture et à la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples.


La mise en œuvre de ce plan d’action sera pilotée par la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme. Cet atelier fait suite aux trois autres ateliers conjointement organisés par la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme(CNIDH) et le projet Initiative Article 5 en faveur des cadres issus des secteurs publics et de la société civile.


Appuyé par l’Union Européenne, le projet Initiative article 5 prend origine des articles 5 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme et de la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples. C’est un projet qui opère dans six pays en situation post conflit à savoir la République Sud-Africaine, le Burundi, le Kenya, la Mozambique, l’Ouganda et le Rwanda.



Toutes nos publications

Pages

Main menu 2

Dr. Radut Consulting