Jump to Navigation

Ligne verte(appel sans frais):  +257 22 27 71 21

Treize détenus viennent d’être relaxés et conduits dans leurs familles d’origine avec l'aide de la CNIDH

 

La Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme (CNIDH) vient de faire libérer 13 détenus et s’emploie à les conduire dans leurs communes d’origine.

Les 13 individus étaient détenus au Service National de Renseignements (SNR) depuis environ trois semaines pour investigations sur leurs activités suspectes. Ils avaient été remis au SNR par les autorités congolaises à qui ils s’étaient rendus après avoir renoncé à leur implication dans des activités de militarisation, selon les informations recueillies auprès de ces mêmes individus et du SNR.

Monsieur Ernest Nyabenda, Secrétaire Exécutif de la CNIDH, a fait savoir que, grâce au plaidoyer de la CNIDH, les investigations ont bien évolué et le SNR a décidé de les relaxer. Le Secrétaire Exécutif de la CNIDH a également fait savoir que la Commission va se déployer ce vendredi même pour accompagner ces 13 personnes jusque dans leurs communes d’origine. Cette démarche de la CNIDH vise, selon lui, à se rassurer que les personnes relaxées sont bien accueillies tant par les autorités administratives et policières que par leurs communautés d’origine.

Selon Monsieur Nyabenda, cette activité s’inscrit dans le cadre de l’exercice d’une des missions de la CNIDH de vérifier la régularité de la détention afin de s’assurer que les droits de l’homme sont garantis même pour les personnes en détention. Au cours des quatre derniers mois, la CNIDH a déjà réussi à faire libérer plus de 150, personnes détenues, accusées notamment de participation aux bandes armées, participation aux mouvements insurrectionnels ou encore des mineurs en conflits avec la loi. La CNIDH a régulièrement tenu à les accompagner dans leurs communes d’origine en vue de faciliter leur retour et leur intégration dans la communauté.



Toutes nos publications

Pages

Main menu 2

Dr. Radut Consulting