Jump to Navigation

Ligne verte(appel sans frais):  +257 22 27 71 21

Une synergie d’action pour mieux bâtir un Etat de droits: la CNIDH identifie ses partenaires dans la promotion et la protection des droits humains

A l’occasion de la validation de l’étude sur la cartographie des intervenants dans la promotion et la protection des droits de l’homme au Burundi ce 17 avril 2014 au Centre Suédois de Kinindo, le Président de la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme(CNIDH) a déclaré que

la CNIDH a la mission de collaborer avec différents acteurs œuvrant dans la promotion et la protection des droits de l’Homme. Elle doit jouer le rôle d’interface entre ces différents partenaires.

Frère Emmanuel NTAKARUTIMANA a ainsi souligné qu’il est important pour la CNIDH de savoir qui fait quoi et où dans ces deux secteurs ce qui facilitera l’identification des partenaires de collaboration à chaque fois que de besoin.

Le Président de la CNIDH a tenu à préciser que cette étude vient s’ajouter à une autre action initiée par la CNIDH de mettre en place des memoranda d’entente et de collaboration avec les partenaires impliqués dans la protection et la promotion des droits de l’homme au Burundi.

D’après le Président de la CNIDH, la validation de cette étude intervient au moment où la situation des droits de l’homme connaît une évolution relativement positive. Il revient sur le fait que le parlement burundais a déjà adopté la loi criminalisant la torture, de même que la loi régissant les personnes handicapées ainsi que la loi spécifique au Violences Basées sur le Genre. Il est vrai que certaines lois mises en place ont fait l’objet de controverses, notamment celle régissant la presse ainsi que celle relative à la Commission Vérité et Réconciliation, mais il y a une avancée par rapport à la mise en place d’instruments légaux de protection des droits de l’homme.

L’étude est utile à la CNIDH à plus d’un titre. D’une part, elle lui permet  de connaître les réalisations majeures, celles en cours et les perspectives des autres acteurs ainsi que leurs défis et leçons apprises. D’autre part, elle souligne les défis et les leçons de  ces acteurs. En définitif, l’étude pourra servir de document de  référence pour la création d’une base de données des intervenants dans les domaines de promotion et de protection et leurs interventions  et qui sera régulièrement mise à jour et partagées avec tous les partenaires.

Signalons que cette étude sur la Cartographie des intervenants dans la promotion et la protection des droits de l’Homme au Burundi a révélé l’existence au Burundi d’une centaine d’organisations engagées dans le secteur de promotion et de protection des droits de la personne humaine.



Toutes nos publications

Pages

Main menu 2

Dr. Radut Consulting