Jump to Navigation

Ligne verte(appel sans frais):  +257 22 27 71 21

Vers une mise en place d’un pool de journalistes spécialisés en droits de l’homme

 

L’Office du Haut Commissariat aux Droits de l’Homme au Burundi (OHCDH-Burundi) a organisé du 17 au 18 février 2015 à Bujumbura, en partenariat avec la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme(CNIDH), un atelier national sur « les Droits de l’Homme et le travail des médias en période électorale ».

Pour le ministère en charge des médias, cette formation est venue à point nommé parce qu’elle s’inscrit en droite ligne dans la priorité du gouvernement de former les journalistes, notamment en Droits de l’Homme. « Les professionnels des médias doivent faire montre du respect de la loi et de la déontologie » a dit Mr Tharcisse  Nkezabahizi, Ministre des Télécommunications, de l’Information, de la Communication et des Relations avec le Parlement, tout en rappelant que les journalistes devraient s’abstenir de diffuser des informations portant atteinte à l’ordre public, aux bonnes mœurs ou qui violent les droits d’autrui.

Selon le président de la Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme(CNIDH), cet atelier sur les Droits de l’Homme et le travail des médias en période électorale constitue le prolongement des acquis des Etats généraux des médias et de la communication qui avait, entre autres, recommandé la restauration d’un climat de confiance entre les autorités publiques et les médias, la  construction d’un dialogue pérenne entre les autorités, les acteurs publics et les médias, l’assainissement du cadre institutionnel et légal régissant l’exercice de la profession et l’activité des médias ainsi que la réaffirmation de tous les médias, privés comme publics, à respecter la déontologie professionnelle.

Frère Emmanuel Ntakarutimana, Président de la CNIDH, a fait remarquer que les élections de 2015 devraient aider les burundais à promouvoir la liberté de réunion, la liberté d’expression ainsi que la liberté de manifestation.

 

Le représentant du Haut Commissaire aux Droits de l’Homme au Burundi a fait savoir que cet atelier a ciblé de jeunes journalistes pour les former en Droits de l’Homme et en couverture des élections. Selon Robert KOTCHANI, Représentant du Haut-commissaire des Nations Unies aux Droits de l’Homme et Chef ad-intérim de l’Office du haut-commissaire aux Droits de l’Homme au Burundi, les journalistes ainsi formés pourront faire non seulement une sensibilisation en Droits de l’Homme, mais aussi une dénonciation des violations de la loi électorale pendant la couverture des élections prochaines. Il a également laissé entendre que l’OHCDH-Burundi envisage de mettre en place un pool de journalistes spécialisés en Droits de l’Homme pour rapporter efficacement dans les médias des cas de violations de Droits de l’Homme, surtout pendant le processus des élections de 2015.



Toutes nos publications

Pages

Main menu 2

Dr. Radut Consulting